M’zée Kabila: un héros de la démocratie

image

16 janvier 2001 – 16 janvier 2017, cela fait exactement 17 ans depuis la disparition du soldat du peuple. M’zée Laurent Désire Kabila,  fut lâchement abattu dans son office au palais de marbre à Kinshasa. Président de la RDC, il est arrivé au pouvoir par coup d’État à la tête de l’AFDL( Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo). Il est celui qui a conduit la rébellion qui a  mis fin aux 32 ans de dictature de Mobutu Seseseko roi du zaïre.

M’zée Laurent Désiré Kabila est un modèle de lutte

En se lançant sur le chemin de la rébellion, il savait que tout pouvait arriver. Très tenace, ll a réussi à renverser celui qui a régné  d’une main forte et sans partage sur l’actuel territoire de la RDC, mettant ainsi fin au régime dictatorial.

Héros national, quel héritage?

M’zée Laurent Désiré Kabila qui a mené la lutte glorieuse jusqu’à accéder au sommet de l’État, s’est illustré en personnage hors du commun. Durant son cours passage à la présidence, il a su inculqué au peuple Congolais l’amour de la patrie. Il a légué à ses contemporains la philosophie de n’est jamais trahir le Congo mais aussi à se prendre en charge. Cet appel à l’auto prise en charge prêchée par ce martyr congolais, est un héritage que les congolais doivent s’approprier.

M’zée Kabila: le rêve qui s’achève en chemin

‹‹Congo où il fait beau vivre››, tel était le rêve du libérateur. militant et guerrier, il s’était fait comme idéal un  Congo libre, modèle et développé. Transformer les villages après la bataille, Laurent Kabila pensait le faire en  implantant la révolution, mais hélas, il n’en aura pas le temps. Construire la prospérité,  Changer le sens de la vie, voilà sa vision qui n’a pas connu d’issue.

L’ascension de ce digne fils du pays, l’a amené à une fin tragique, alors qu’il caressait son rêve de redonner l’identité au peuple congolais et hisser haut le drapeau de la RDC dans le concert des nations.

Jean-Junior NGANDU

Publicités

Haut-Lomami: les chefs coutumiers s’engagent à combattre les mariages précoces et les violences sexuelles

image

Le Haut-Lomami l’une des provinces issues du démembrement du Katanga, est une entité où les mariages précoces et les violences sexuelles, présentent les statistiques alarmantes, selon l’UNPFA RDC et les organisations de la société civile. C’est dans ce contexte que l’ONG Afia Mama grâce au soutien de son partenaire OSISA, entreprend une campagne de sensibilisation dans cette partie du pays. Lire la suite

Université de Lubumbashi: fin de l’atelier sur la sûreté et la sécurité alimentaire

image

Dans le cadre du projet DAFRALI lancé en février 2017 à Marrakech au Maroc, et axé sur les défis sociétaux et de gouvernance des universités Africaines, du 9 au 11 janvier 2018, l’école de criminologie de l’Université de Lubumbashi, a abrité l’atelier de formation sur le système de sûreté sanitaire des aliments et  de sécurité alimentaire, dans les institutions congolaises. Des scientifiques aguerris venus des Universités européennes, africaines et Congolaises, ont participé à ces travaux de 3 jours. Relever les défis sociétaux liés à la sécurité alimentaire, tel est l’objectif poursuivi au cours de ces assises.

Lire la suite

L’épidémie de choléra fait rage à Kinshasa

image

En dehors des morts liés aux inondations dans la capitale congolaise, Kinshasa fait face au choléra, qui s’est déclaré depuis quelques semaines dans cette partie de la RDC. La maladie dite des mains salles notifie à ces jours de nombreuses victimes, y compris les pertes en vies humaines. La réapparition de cette épidémie est concentrée dans la zone de santé de Ngaliema
Lire la suite

‹‹ le calvaire d’avoir bossé dans un média interdit de diffusion ›› témoignage du journaliste Akim Kabasu

image

Cela fait déjà trois ans à compter, depuis l’arrêt du signal de la Radio Télé Lubumbashi Jua, qui n’émet plus à Lubumbashi. Au cours d’un presse café ( fin décembre 2017), le journaliste Prince Akim Kabasu au chômage à la suite de la mesure de fermeture qui frappe le média qui l’employait, explique que cette période est très pénible à traverser. ‹‹ Nous sommes à la risée de tout le monde›› explique-il. Lire la suite

Lambert Mende contre attaque le cardinal Monsegwo

image

Dans un point de presse le premier de l’an 2018 tenu ce 3 janvier, le porte parole du gouvernement congolais, a donné la position de l’exécutif national, concernant les faits saillants. S’agissant du bilan de la marche initiée par le comité de coordination des laïcs Catholiques, Lambert Mende s’en tient aux éléments présentés au-par-avant par la police. D’après lui; 5 cas de décès par mort violente sont rapportés à la date du 31 décembre à Kinshasa et Kananga,
Lire la suite