Lubumbashi: le Corps des Défenseurs Judiciaires plus que déterminé à pérenniser cette profession

La tradition d’échange des vœux a été respectée au sein du Corps des Défenseurs Judiciaires près le Tribunal de grande Instance de Lubumbashi. En cette année, la profession a totalisé 40 ans d’existence. L’occasion était bien indiquée de faire un état de lieu d’une part et projeter les perspective d’avenir d’autre.

« La profession de défenseur judiciaire leurre ou réalité ? » tel est le thème sous le quel est intervenu cet événement. Les profesionnels de la presse ont été les premiers à échanger avec le Syndic Joseph Kitenge Sadiki. Toutes les questions relatives à cette corporation ont été abordées sans tabou.

Ensuite, la conférence débat animée par un panel de conférenciers a été au rendez-vous. Ici, l’accent a été mis sur l’apport combien louable des Défenseurs Judiciaires dans l’administration de la justice.

L’échange des vœux a sanctionné cette série d’activités qui a coïncidé avec le 40 anniversaire du Corps des Défenseurs Judiciaires en RDC.

Pour Maître Joseph Kitenge, le métier de défenseur judiciaire mérite d’être protégée. « Plutôt que d’asphyxier cette profession, il y a lieu de penser à élargir le champ d’exercice professionnel.» Le Corps des Défenseurs Judiciaires s’est montré très  déterminé à pérenniser cette catégorie  professionnelle contre vents et marées.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.