La Radio Communautaire de Manono dans le Tanganyika est en voie de disparition

La Radio Communautaire de Manono (RCM) dans la province du Tanganyika, se meurt à petit feu. Si rien n’est fait pour sauver ce média, il va appartenir à l’histoire en dépit de rôle de « voix des sans voix» dans cette région de la RDC.

La RCM a été Créée en 2003 grâce à l’appui financier de la MONUSCO anciennement MONUC ( Mission des Nations-Unies pour la stabilisation au Congo.

Depuis 2017, la radio Communautaire de Manono, a arrêté d’émettre. À la base de cette interruption des programmes, la panne survenue à son émetteur qui en fait une donation de la Fondation Hirondelle en 2012.

Pour accomplir le dicton qui dit « Le malheur ne vient jamais seul», âpres l’arrêt de son fonctionnement en 2017, la RCM émettant sur la fréquence 98.OMhz a été victime du vol de Neuf Panneaux solaires qui alimentait en énergie cet outil de communication. Le vol a été perpétré dans la nuit du 30 au 31 Décembre 2019 par les inconnus alors que ce quartier administratif était sous surveillance des hommes en uniforme.

Le Kit solaire, don de la fondation Hirondelle à la RCM depuis 2014, était composé de douze panneaux solaires et douze batteries respectivement d’une capacité de 120 ampères et un convertisseur de 2000 Watts.

Les panneaux solaires avaient une garantie de 25 ans d’existence et les Batteries n’avaient que deux ans seulement avant leur renouvellement.

Le vol de ces panneaux solaires n’a pas laissé indifférent la Direction Générale de ladite radio et la coordination de la société civile de Manono qui en est son Conseil d’administration. Cet incident malheureux est qualifié d’un mépris à l’égard de ce patrimoine communautaire.

Pour sa part, Sylvain Ngoi Kasongo, l’ex Directeur Général de la radio communautaire de Manono de 2009 à 2014, s’est dit préoccupé par la disparition à petit feu de ce média qu’il considère comme la “Voix des sans voix”. Ainsi, il a lancé un appel aux ONGs de pouvoir implanter une autre radio avec la même connotation communautaire pour permettre à la population de s’exprimer librement.

La Radio Communautaire de Manono a joué le rôle de premier rang notamment:
√La cohabitation pacifique
√La réinsertion des ex-combattants (milice locale)
√porte-parole des communautés locales (la voix de sans voix)
√ le canal par lequel les autorités atteignaient la population dans un temps court.

Grâce à son programme taillé sur mesure et au besoin de sa communauté, la RCM a attiré l’attention des plusieurs partenaires, notamment :
•Serch for common ground( centre lokolé)
•ONG Service d’appui au développement régional intégré(SADRI)
•Fondation Hirondelle
•ONG américaine INTERNEWS
•Unicef, ONGs locales, autorités locales et hommes politiques.

En ce jour, la population manoise et ses environs perd l’espoir de revoir ce média communautaire renaître de ses cendres. Le cri de détresse est lancé en faveur de la sauvegarde de cette Radio de Manono.

Demester Maloba

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.