Le Centre Neuropsychiatrique de Lubumbashi totalise 11 ans en redonnant espoir aux personnes affectées en santé mentale

vlcsnap-2020-01-02-08h47m09s030

Le Centre Neuropsychiatrique Docteur Joseph Guislain (CNPJ) qui se veut une lueur d’espoir aux personnes souffrant d’affection mentale dans toute l’ancienne province du Katanga et ses environs a totalisé 11 ans d’existence. Cette commémoration a concordé avec le 212e anniversaire de la fondation de la congrégation des Frères de la Charité.

En marge de ce double événement, la date du 28 décembre 2019 a été marquée par une manifestation commémorative au CNPJG. Une messe d’action de grâce a été organisée pour la circonstance. C’était une journée symbolique suite à sa coïncidence avec la fête des saints enfants innocents.

La célébration eucharistique a commencé par le rappel historique de la Fondation de la congrégation des Frères de la Charité par le Révérend Frère Richard Kibambe. Il est revenu sur ce que les pères fondateurs avaient fixé comme mission de rendre service aux pauvres et misérables. « Nous prions pour que l’incarnation puisse continuer à prendre forme dans ce monde dans et par le dévouement des Frères.» a-t-il souligné.

« Dieu est lumière, il n y a pas de ténèbres en lui. C’est pourquoi, il nous recommande d’être lumière du monde», telle a été la lecture de la parole tirée de la première lettre de Saint Jean. Dans son homélie, le célébrant de la messe, le Père Alain Mwila de la congrégation des aumôniers du travail, a insisté sur la poursuite sans relâche des œuvres de la charité par les Frères et le CNPJG.

Toutes les étapes de l’office religieux ont été respectées selon la liturgie catholique. Des chants de louange et adoration ont assaisonné le déroulement de la messe.

La deuxième partie du double anniversaire commémoré en ce jour, a été axée sur l’allocution du Directeur Gestionnaire du Centre Neuropsychiatrique Docteur Joseph Guislain. Le Frère Richard Kibambe s’est appesanti sur le bilan et les perspectives d’avenir.

De prime à bord, le Directeur Gestionnaire du Centre a remercié les partenaires pour l’accompagnement. Il a fait mention spéciale à l’Union Chimique Belge (UCB), à la Fracarita Belgique, à l’UPC Sint-Kamillus, ainsi qu’à toutes les autres organisations collaboratrices.

Dans son speech, le Révérend Frère Richard Kibambe, s’est attardé sur les réalisations de l’année écoulée. C’est notamment, l’organisation de plusieurs sessions de formation et renforcement des capacités au bénéfice du personnel, l’achat des nouvelles tenues au personnel grâce au partenariat, le retour de deux neurologues formés à l’étranger, l’acquisition de câbles de fixation, l’achat du manuel de psychologie, l’application du nouveau SMIG imposé par le gouvernement congolais, le respect de l’état des besoins, le respect de la date de paiement des agents, la célébration à la lettre des différents événements phares du CNPJG sur fonds propres, l’achat des médicaments en plus de la donation de l’UCB Pharma et Janssen Pharma en Belgique.

Il a souligné que plusieurs projets ont été élaborés avec l’apport du coordinateur de Fracarita Belgique. Il a annoncé l’arrivée prochaine des appareils de haute facture dons de l’UCB.

Évaluant le partenariat avec l’UCB relatif à la campagne mobile sur l’épilepsie, l’AG. Richard Kibambe a fait savoir la possibilité de participation des patients dans l’avenir avec une tarification préférentielle pour la continuité au cas où le partenaire en décidé ainsi d’ici 2022.

En 11 ans d’existence, le CNPJG en a totalisé 10 de collaboration avec l’Union Chimique Belge. Pour marquer d’un cachet spécial ces dix ans de collaboration, une gratification surprise de 216 dollars américains a été accordée par le partenaire UCB  au personnel du Centre ainsi qu’aux agents de la communauté Saint Bernard de Lubumbashi.

l’occasion faisant le larron, Frère Richard Kibambe a présenté ses meilleurs vœux à tout le personnel du Centre, aux Frères de la Charité ainsi qu’à tous les partenaires pour une fructueuse année 2020.

La tradition d’une fête a été respectée en ce qui est de la nourriture et de la boisson. La joie a été au rendez-vous. Tout compte fait, les années passent faisant davantage du CNPJG une référence de taille en matière de traitement et prise en charge des maladies mentales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.