Tribunal du travail de Lubumbashi: prestation et renouvellement du serment des juges accesseurs

Le tribunal du travail de Lubumbashi vient de s’enrichir des nouveaux juges accesseurs. L’audience solennelle spéciale de prestation et renouvellement de serment a eu lieu le  vendredi 28 avril 2017. Au total c’est 5 juges reconduits et 9 nouvellement désignés, qui sont affectés auprès de  cette juridiction, qui ont prêté le serment statutaire. Cette manifestation a été officiée par le  magistrat Francis  Woto Punga  président du tribunal, en présence de plusieurs hôtes de marque venus d’horizons divers.

Dans son allocution de circonstance, le juge président du tribunal de travail de Lubumbashi a rappelé aux heureux promis leurs responsabilités en tant que juges accesseurs: « Nous demandons aux juges accesseurs qui viennent d’être investis aujourd’hui de se mettre à la tâche avec assiduité, pour que le tribunal qui n’a pas encore fait long feu à Lubumbashi affermisse ses bases. » Et d’ajouter: «  Vous serez tenus à siéger aux côtés des juges permanents et magistrats de carrière qui pourront vous donner leur expérience en tant que techniciens de droit, mais vous apporterez à chaque décision judicaire votre voix délibérative, étant majoritaires dans la composition, à ce titre vos voiex peuvent l’emporter sur la seule du juge président » a-t-il souligné en interpellant sous ce ton: «  c’est ici l’occasion de vous signifier que ferez l’effort de vous dépasser, passionner les débats pendant les délibérés afin que ne triomphent que la justice et l’équité naturelle. »

Du coté des récipiendaires, ce sont les sentiments de joie qui pouvaient se lire sur leurs visages, c’est le cas du Juge Pierre Nestor Ngoie qui a bénéficié du renouvellement de confiance à son poste « pour nous c’est la continuité. Les supérieurs ont apprécié notre manière de travailler c’est ainsi que nous avons été reconduits. C’est la joie qui nous anime. A nos collègues qui viennent de rejoindre le corps nous allons travailler ensemble, certains viennent des syndicats, ils sont habitués à des négociations du travail. »

Parmi les lauréats, une seule femme est du nombre, Madame Melissa Monga s’est exprimée en ces termes «  personnellement je suis émotionnée et je profite de l’occasion pour remercier le ministère du travail pour la confiance placée en ma modeste personne. Je vais représenter les  femmes valablement. Que les autres dames se lèvent pour que la parité soit une réalité dans le monde du travail.»

Par manque de ses propres infrastructures, le tribunal de travail de Lubumbashi a érigé ses bureaux dans l’enceinte du tribunal de commerce de Lubumbashi. Dans son argumentaire de présentation de cette juridiction,  le juge président  a stigmatisé les maux qui gangrènent son institution entre autres: le manque de salle d’audience, l’exiguïté des bureaux et le manque des primes de l’Etat pour le juge permanent et les juges accesseurs. D’où le plaidoyer en direction des autorités du pays. Le tribunal de travail de Lubumbashi a été installé le 20 mai 2014, comme les autres tribunaux à travers le pays, sa mission est de trancher après jugement, des contentieux, litiges et conflits en matière de travail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s