Controverse autour du prolongement des gouvernements provinciaux aux commissaires généraux: le prof Yav Katshung explique

prof yav katshung nommination commissaires generaux rdcDans la formation des certains gouvernements des provinces de la RDC, les gouverneurs ont également outre les dix ministres comme le stipule la constitution, nommés les commissaires généraux ayant rang de ministres. Ce prolongement des gouvernements aux commissaires n’a cessé de susciter le débat autant au sein des assemblées provinciales que dans l’opinion publique. S’exprimant sur cette problématique, le professeur Joseph Yav Katshung de l’université de Lubumbashi, affirme qu’il n y a aucun inconvénient dans la nomination des commissaires. «  Ce qui est limité à dix c’est le nombre des ministres provinciaux et non le nombre de membres du gouvernement provincial » a-t-il soutenu.

Pour appuyer son hypothèse, cet enseignant de droit évoque le principe selon lequel: «  ce qui n’est pas interdit est permis». D’après lui, les commissaires généraux sont les animateurs des structures d’appui à l’action du gouvernement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s