RDC: nouvel épisode de l’UDPS  sur sa participation ou non au dialogue amorcé par le président Joseph Kabila

felix tshitshi

Felix TSHISEKEDI S.G chargé des relations ex. UDPS

L’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ne prendra pas part au «dialogue politique national inclusif »,  comme amorcé par le président de la république démocratique du Congo Joseph Kabila dans un message radiotélévisé le samedi 28 novembre 2015. Le parti cher à l’opposant historique Etienne Tshisekedi, qui a pourtant souscrit d’y participer, vient une fois de plus de faire marche arrière contrairement à son intention initiale de se retrouver à la table  de négociation de ce forum des filles et fils du pays.  

En réaction à l’adresse du chef de l’État sur la convocation du dialogue, l’UDPS par la voix de son secrétaire national   chargé des relations extérieures,   désapprouve le dialogue tel que convoqué par le président en exercice avec pour ordre du jour: le calendrier électoral, la sécurisation des élections, le financement des élections et le rôle des partenaires extérieurs dans ce processus.

Félix Tshisekedi met un accent particulier sur certains préalables parmi lesquels la médiation internationale par le biais d’un facilitateur neutre désigné par l’Onu, avant toute participation de son parti à ce dialogue. S’agissant du menu des discussions, Il évoque l’organisation des élections législatives et présidentielle dans les délais constitutionnels.

 Par ailleurs, l’UDPS reste ouvert au dialogue qui respecte ses revendications, là où le parti du sphinx de limete n’est pas d’accord c’est surtout au sujet de la proposition du président congolais sur un nouveau système électoral moins couteux.

Depuis l’annonce de l’organisation du dialogue, plusieurs fois les protagonistes ne parviennent toujours pas à parler le même langage sur base de certains points de divergence. A l’heure actuelle on s’interroge si l’UDPS va revenir sur sa décision pour finalement participer au dialogue. Dans le cas contraire on se demande à quel résultat aboutirait le dialogue sans la participation de cette formation politique, partie prenante à la crise qui a secoué le pays au lendemain des élections de novembre 2011 en RDC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s