Feu Ambroise Mbaka : Que des souvenirs pour l’illustre disparu

ambroise mbaka a dieuDécédé depuis le vendredi 10 Juillet 2015 en Afrique du Sud de suite d’une maladie, Monsieur Ambroise MBAKA KAWAYA SWANA a été conduit en sa dernière demeure le samedi 18 juillet 2015au cimetière de Sapin II à Lubumbashi.  De son vivant, l’illustre disparu a été membre du conseil national économique et social, Vice-Ministre des mines, mais également  Président Directeur Général  de l’entreprise étatique: général des carrières et des mines (GECAMINES).Sa mort est considérée par beaucoup de ceux qui l’ont connu comme une véritable perte, des témoignages accablants attestent cela.

josé kabwit

M. José Kabwit

Ne pouvant pas resté indifférent face à la mort de l’ancien PDG  de la GECAMINES, M. José Kabwit qui est de surcroît minier du Katanga et dont  le rôle de cofondateur du SAESCAM lui est reconnu, n’est  pas allé par quatre chemins pour placer un mot. C’est la profondeur de sa mémoire qu’il garde des souvenirs frais de ce personnage de haut rang: « c’est un monument, surtout en matière des mines que nous venons de perdre, il avait beaucoup de potentialités  à mettre au profit de exploitants miniers artisanaux, on ne peut pas prétendre remplacer quelqu’un comme celui-là, la trempe de Monsieur Mbaka est difficile à atteindre» a-t-il affirmé.

M. Daniel Ngoie et M. Fridolin Sango CDTU

Daniel Ngoie président national de la Convention des Démocrates Travaillistes Unifiés(CDTU), dont le témoignage est concordant à celui de M. Fridolin Sango président federal CDTU/Katanga, pense pour sa part que les congolais viennent d’être privés d’un géant, qui était soucieux du lendemain radieux de la gente juvénile: « M. Ambroise Mbaka savait fédérer les différentes catégories d’âges, c’est quelqu’un qui savait déployer pour la relève de la jeunesse. En sa qualité d’ingénieur j’ai eu a travaillé avec lui sur un projet minier, il était toujours animé de l’esprit de léguer à la jeunesse des choses d’avenir, contrairement à ceux qui étouffent la jeunesse. Aujourd’hui nous le pleurons, parce qu’il était parmi ceux-là, sur qui on pouvait s’appuyer.»

Daniel ngoie president national CDTU

M. Daniel Ngoie Pdt national CDTU

L’occasion faisant le larron, M. Daniel Ngoie dont la politique coule dans le sang, n’a pas manqué de brosser l’actualité au pays. En rapport avec la chronique dominée par   la mise en œuvre effective du  démembrement de la RDC qui passe de 11 à 26 provinces, le numéro Un de la CDTU ne garde pas sa langue en poche: « coup de chapeau au chef de l’Etat qui a compris qu’il y avait certains hommes politiques qui exploitaient l’espace du Katanga à leur propre compte. Le Katangais profond était pris en otage par une poignée d’opportunistes faisant de cette province leur mangeoire. Quoi de plus normal que de remercier le raïs  Joseph Kabila pour ce démembrement qu’il nous lègue. La CDTU estime que cet homme doit rester pour formaliser le travail déjà amorcé.»  a soutenu M. Daniel Ngoie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s