Alternance au pouvoir: le président Tanzanien Jakaya Kikwete donne le ton

jakaya kikwete président tanzanienL’alternance au pouvoir en Afrique demeure un sujet à plusieurs tractations. Contrairement à la situation  dans certains pays du continent noir où il y  a des Chefs d’Etats  qui s’accrochent au pouvoir; à la lumière des choses, la Tanzanie ne connaitra pas du tout cette réalité. En effet le parti au pouvoir vient juste de se choisir son représentant  lors de l’élection présidentielle d’octobre 2015. Le dévolu est tombé sur John Magafuli, actuel ministre des Travaux publics, qui est désigné comme successeur au président en exercice Jakaya Kikwete.

En fonction depuis le 21 décembre 2015, le président Tanzanien achève son mandat au terme de son deuxième tanzaniequinquennat au pouvoir. Si jamais les choses se passent comme annoncées dans ce pays, la Tanzanie deviendra un des pays africains qui prônent la démocratie par l’alternance au pouvoir.

Sur ce même chapitre d’alternance, il faut signaler qu’il y a de cela quelques jours, le président Eduardo Dos Santos avait annoncé, qu’il envisage de quitter le pouvoir en 2017 au terme de son mandat. Il a profité par la même occasion pour demander à son parti de se préparer pour l’alternance à l’horizon 2017.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s