Dialogue en RDC: controverse entre Minaku et Kengo sur le calendrier de la CENI

aubin minaku et leon kengoLe président de la république démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange continue ses consultations avec les acteurs politiques et ceux de la société civile en vue du dialogue préconisé au pays, au cours des entretiens qu’il a eu séparément avec les présidents de deux chambres du parlement Congolais, il se dégage une opposition entre Léon Kengo partisan du réaménagement du calendrier des élections, alors que son homologue Aubin Minaku plaide pour le respect du calendrier électoral tel que publié par la CENI. 

kengo senat rdcLes consultations initiées par le chef de l’Etat congolais viennent de jeter le pavé dans la mer, en effet à l’issue de son entretien avec le président de la république en vue du dialogue le président du sénat et autorité morale de la plate-forme de l’opposition  républicaine a déclaré soutenir l’initiative du dialogue, Léon Kengo, selon lui ce dialogue tombe à point nommé pour répondre à certains préalables liés au processus électoral, il évoque la problématique de l’argent pour organiser des élections prévues en 2015, en indiquant que  les ressources allouées aux élections dans le budget 2015 ne sont pas suffisantes. Le président de la chambre haute du parlement estime que pour aboutir aux élections apaisées, le calendrier publié par la CENI doit être réaménagé et adapté aux moyens dont dispose le pays. Il a annoncé l’envoi d’une note explicative au président de la république sur sa proposition.

A l’opposé de Leon Kengo wa Dondo, le président de l’assemblée nationale et secrétaire exécutif de la Majorité Présidentielle(MP) une plate-forme soutenant la politique du président Kabila,    a plaidé au nom  de la délégation d’une quarantaine de délégués de la MP reçue par le chef de l’État pour le respect du calendrier électoral te publié en février dernier par la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI).  Aubin Minaku estime que le calendrier électoral global de la CENI fait suite aux demandes  pressantes et insistantes de l’opposition congolaise et de la société civile, ainsi  a-t-il déclaré: «  Nous soutenons ce calendrier électoral tout en restant raisonnables, tout en contribuant afin que ce calendrier électoral soit respecté par tous», il a par ailleurs rejeté  toute idée  tendant au réaménagement de la machine du cycle électoral qui a déjà démarré en RDC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s