Equateur: Un journaliste décapité par un habitant

equateurDans la province de l’Equateur, un journaliste de la radio  Mokoto a trouvé la mort, ce dernier a été décapité par le fils d’un infirmier travailleur à l’hôpital de Boende. Le meurtrier accuse ce défunt confrère, d’avoir diffusé l’information sur l’affectation d’un nouveau médecin directeur dans cette formation médicale.

La tension monte et le dossier a été transféré à la justice.  Dans le rang de la population, elle dénonce les affectations prises par le  ministère provincial de la santé. De son côté le patron de la santé à l’Equateur  rejette en bloc l’allégation selon laquelle c’est l’affectation qui a provoqué ce décès. il estime plutôt qu’il s’agit d’un règlement de compte entre le fils de l’infirmier qui a utilisé la machette pour donner la mort et le nouveau médecin affecté. Dr MPETSHI annonce l’ouverture d’une enquête pour élucider les faits. Par ailleurs il a indiqué préparer un déplacement sur place pour s’enquérir de la situation.

Pour l’heure tout semble tourner au ralenti dans cet établissement hospitalier,  le personnel médical est aussi divisé, une frange appui  le médecin directeur sortant, alors qu’une autre partie se range derrière le nouveau. Pour le fils de l’infirmier qui a donné la mort, le journaliste décédé aurait péché par son appui au nouveau médecin dans le traitement de son information. C’est donc un dossier à suivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s