Espace SEMPYA-LWANZO plaide pour la libération de J.C Muyambo et V. Kiboko pour leur prise en charge médicale

Espace SEMPYA lwanzo 1Deux associations socio-culturelles de la province du Katanga, plaident auprès du chef de l’Etat Joseph Kabila, de peser de son pouvoir pour la mise en liberté de deux fils de ces communautés.  Il s’agit de Jean-Claude MUYAMBO président honoraire SEMPYA et Vano KIBOKO président en exerce de LWANZO LWA MIKUBA, qui se retrouvent malades en prison de Makala. À travers une déclaration rendue publique, les membres de l’espace SEMPYA-LWANZO, expriment leurs inquiétudes quant à la santé précaire  de ces dignitaires, chose  qui exige une prise en charge appropriée.

Espace SEMPYA lwanzo 5Les deux associations membres de la fondation Katangaise, se sont  prononcés au cours d’un diner de récolte des fonds, en faveur de la mise en liberté ces 2 personnalités sont nécessiteux des soins médicaux. Cette manifestation a eu lieu à Lubumbashi le Jeudi 16 avril 2015, et a réuni les autorités traditionnelles, les dignitaires Katangais, ainsi que les fils et filles de l’espace SEMPYA-LWANZO. Ces 2 organisations sœurs ont fait l’appel des fonds, après le dépouillement faite par une commission mixte SEMPYA et LWANZO LWA MIKUBA, c’est Dr Pascal Ntalasha secrétaire général LWANZO qui a rendu public le montant réuni.  A  l’issue du comptage de la récolte, plus de 21 000 dollars américains, 50 euros, et plus de la moitié d’un million de francs congolais ont été recueillis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A travers cette action, l’Espace SEMPYA-LWANZO démontre sa solidarité et son attachement à ces honorables qui souffrent et croupissent en prison. D’où  ils n’ont eu qu’un seul vœu, celui de voir non seulement leurs frères recouvrer leur santé, mais également être libres.

A l’humanité, ils ont lancé des messages de lobbying, dont voici la quintessence:

cecile kalaba sempya-lwanzoEspace SEMPYA lwanzo 13Mme Cécile KALABA présidente nationale SEMPYA: « merci pour ce geste de générosité, cette action va réconforter nos frères en prison, grand merci à toute l’assemblée. Nous avons organisé ce diner fraternel avec comme objectif collecter l’argent en faveur de deux frères qui sont incarcérés. Il est de notre devoir de les assister. Après la collecte, la prochaine étape va consister à envoyer une délégation à Kinshasa pour remettre l’enveloppe aux intéressés, en attendant leur évacuation pour des soins appropriés à l’étranger ». Le message de Dr Kapya Mukeya Gabriel président de l’espace Sempya-Lwanzo, a abondé dans le même sens que la présidente SEMPYA.

chef kaponda sempya-lwanzoChef Kaponda« l’acte que vous venez de poser est une marque de solidarité, car on reconnaît les bons amis dans le malheur. Cette manière d’agir nous  réjouit énormément. C’est de cette façon que nous devons  continuer a nous  soutenir mutuellement.  Consolider la paix pour avancer ensemble. Le  vide  crée par l’absence de nos frères, coûte suffisamment à la communauté. Notre plus grand souci demeure: la trouvaille avec nos frères en prison, nous demandons pardon pour leur acquittement.»

rene lumuna mubonde lwanzo-sempyaRené Lumuna Mubonge président LWANZO LWA MIKUBA district de Kolwezi: « Notre communauté est très touchée depuis l’annonce de la nouvelle faisant état de la maladie de nos deux leaders. En vérité nous sommes déçus qu’ils n’aient pas obtenu jusqu’à ce jour la chance  de bénéficier d’une prise en charge thérapeutique. J’ai fait le déplacement de Kolwezi pour Lubumbashi, en vue de témoigner tout le soutien du peuple du district urbano-rural de Kolwezi,  aux présidents Vano Kiboko et Jean-Claude Muyambo. Certes nous avons fait la récolte, cependant  nous avons foi à leur libération, car de surcroit ils sont de la province d’origine du  chef de l’Etat, en qui nous avons confiance pour une suite favorable à notre requête.»

justin kyele sempya-lwanzoMe Justin kyela conseiller juridique SEMPYA et vice-président Fondation Katangaise:«  Cette action que vous venez de voir de la part de nos deux communautés, c’est l’expression de solidarité à l’endroit du président Vano Kiboko et du bâtonnier Jean Claude Muyambo. Nous implorons une mesure de clémence au chef de l’Etat, en faveur   d’eux. Le président de la république c’est le père  de ces deux communautés, qu’il puisse vraiment nous aider pour que nos frères aillent suivre des soins dans des conditions humaines, de peur que leur état ne s’empire»

gustave mumba mutati lwanzo-sempyaGustave Mutati Mumba membre Espace Sempya-Lwanzo « Notre rencontre de ce jour,  a permis l’appel des fonds pour deux de nos frères qui ne sont pas parmi nous. Ils ont besoin de notre soutien, il faut être en prison pour comprendre la valeur de la chaleur d’une famille. Vous l’avez constaté chacun  a mis la main à la poche pour ce geste de fraternité.  Notre plaidoyer n’est autre que  le relâchement de ces 2 notables katangais.»

Publicités

Une réflexion sur “Espace SEMPYA-LWANZO plaide pour la libération de J.C Muyambo et V. Kiboko pour leur prise en charge médicale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s