Encadrement des handicapés physiques Lushois: Nestor Beya satisfait du bilan de son comité

handicapés physiquesL’association des personnes vivant avec handicap physique, coordination urbaine de Lubumbashi, a organisé son assemblée générale, conformément à l’esprit des statuts de cette corporation. A l’occasion le président urbain a fait la restitution des activités et autres temps forts qui ont marqué l’exercice 2014 à mi-2015. Au regard des prouesses réalisées, M. Nestor Beya a déclaré que le bilan de son comité est positif.

nestor beya association des handicapésIl affirme que le bilan de l’année qui vient de s’écouler est satisfaisant, dans le sens que depuis qu’il est à la tête de la coordination urbaine, il y a environ 4 ans, il n’a jamais reçu un don ni un soutien officiel dans le cadre de renforcement des activités de personnes vivant avec handicap physique, à part l’appui du gouvernement provincial, destiné à l’organisation des activités de la célébration de la journée mondiale des personnes vivant avec handicap physique le 3 décembre, dont la somme déboursée était de 3000$.

En présence des présidents communaux des handicapés, les présidents des associations, ainsi que ses collègues des villes de Likasi et de Kolwezi, Monsieur Nestor Beya a étalé noir sur blanc, toutes les réalisations et actions menées en vue de doter cette catégorie de personnes d’une image positive auprès de la société, qui depuis longtemps gardait une considération un peu indécente d’elle.

Satisfaits du bilan et de la prestation de leur coordonnateur urbain, les membres de cette organisation, ont réitéré leurs vœux de voir le gouvernement tant provincial que central prendre en considération leurs préoccupations,  telles que consignées dans la constitution. Soucieux de voir M. Moïse Katumbi, gouverneur de la province et leur partenaire numéro un continuer son mandat, les personnes vivant avec handicap physique, s’opposent à sa retraite politique de ce dernier.

Respectueux de règles de la démocratie, le coordonnateur urbain Nestor Beya élu en novembre 2011 et qui voit son mandat toucher à sa fin, prévoit dans les prochains jours, l’organisation des élections générales. Car dit-il « nous ne voulons pas avoir des présidents des associations ou des communes a vie ». Pour clore son speech, il a exhorté ses confrères et consoeurs au respect mutuel à l’endroit de leur hiérarchie. En vue de permettre le bon déroulement des activités il a exhorté tous ses frères et sœurs a se mettre en règle des cotisations, premier moyen de survie de toute association.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s