Journée mondiale sans radio: Kasumbalesa sans presse

radioLa communauté internationale, a célébré le 13 Février 2015, la journée mondiale sans la radio, un moyen de communication permettant de transmettre les sons à distance sans support physique en utilisant les ondes, ce même jour l’Union de la presse du Congo section de Kasumbalesa a décrété la journée sans presse dans cette cité frontalière, au motif de l’arrestation d’un journaliste en poste surplace.

La presse n’a pas fonctionné comme d’habitude dans la cité frontalière de Kasumbalesa, les chevaliers du micro ont décidé de réduire leurs organes au silence, pour exprimer leur mécontentement à l’arrestation de Jean-Claude Mukenga par les services de renseignements, il a été reproché à ce journaliste d’avoir tourné une interview avec le président des commissionnaires en douanes, qui dénonçait la tracasserie dans les chefs des agents commis à la Douane.

La libération du reporter est intervenue environ 45 minutes après son arrestation, Jean-Claude Mukenga affirme avoir été objet de tortures et injures.

Pour manifester leur solidarité à ce confrère et déplorer ce énième cas d’atteinte à la liberté de la presse, les professionnels des medias n’ont pas été en service ce 13 février 2015 à Kasumbalesa, une façon de célébrer à leur manière la journée mondiale sans radio.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s